8-BALL par Addicted to Bowen

Publié le par Furet03

Customisation et peinture par BRUNO BOLTEAU, alias Addicted to Bowen, sur la base d'un buste "Vif-Argent - bleu" (Quicksilver) produit par Bowen Designs.

8ball gif

Jeff Hagees, criminel connu sous le nom de 8-Ball, est créé par Bob Budianski et Bret Blevins en 1991 dans le premier numéro de la série Marvel sur le héros Sleepwalker. Excellent joueur de billard et gymnaste, Hagees est aussi un brillant scientifique qui se créa un équipement de pointe. D'abord une queue de billard équipée de divers mécanismes, qui lui permettait de multiplier par mille la force d'inertie qu'il appliquait aux objets en l'utilisant, faisant ainsi de ces derniers des missiles mortels. Il fabriqua aussi un hovercraft volant à quatre place en forme de triangle de billard. 8-Ball était le leader du Gang du Billard nommé aussi "8-Ball Gang" et composé de : 6-Ball, 9-Ball & 11-Ball. Les membres du gang utilisait diverses armes en forme de boules de billard : boules explosives, boules caméras, etc...

2

L'histoire :

Jeff Haages travaillait pour le Gouvernement de la Défense, pour lequel il mettait au point un système de propulsion de missiles. Jeff échappait au stress de son emploi grâce à sa passion : le billard. Haages s'endetta à cause du jeu et ses employeurs, craignant qu'il ne vende des secrets industriels pour se rembourser, le renvoyèrent. Jeff décida de mettre à profit ses talents d'ingénieur et sa passion du billard en les combinant afin de se créer une panoplie de super-criminel, il devint ainsi 8-Ball. A la tête de son gang, 8-Ball commit une vague de braquages particulièrement réussis sur New-York. Lors d'un de ces braquages, il se trouva face à face avec le héros extradimensionnel appelé Sleepwalker. Le Sleepwalker ne pouvait sortir de sa dimension que lorsque son hôte, l'humain Rick Sheridan, dormait. Mais alors qu'il allait capturé 8-Ball, Sheridan se réveilla, renvoyant le héros dans sa dimension. Haages ne se fit pas prier pour s'enfuir.

8ball2

Il fréquenta ensuite le "Bar sans Nom", assistant notamment à un combat opposant les Femizones aux Bad Girls. Les chemins de 8-Ball et de Sleepwalker se rencontrèrent de nouveau, mais cette fois le criminel fut vainqueur, détournant l'attention du héros en tirant sur la foule.
Euphorique suite à sa victoire, Jeff Haages se rendit au Bar sans Nom. Il y proposa un enjeu de 100.000$ sur une partie de billard. Le Super-Bouffon (alors Jason Macendale) releva le défi, sous condition que les deux hommes tuent d'abord le Sleepwalker. Celui-ci avait entre temps échangé son esprit avec celui de son hôte et lorsque les deux super-vilains attaquèrent le héros, il se trouvait qu'ils attaquaient seulement le jeune et inexpérimenté Sheridan.
Voyant le héros succombé si facilement sous les coups, Haages se rendit compte que celui-ci ne pouvait être le vrai. Il se retourna alors contre le Super-Bouffon puis s'enfuit, laissant Sheridan à l'agonie. Ce dernier se remit et l'hôte et son allié extradimensionnel regagnèrent chacun leur corps respectif. Sleepwalker arrêta un peu plus tard 8-Ball. Le criminel fut emprisonné au "Clapier", une prison pour super-vilains miniaturisés grâce aux particules Pym avant d'être enfermés. Associé à d'autres criminels ils tentèrent de s'échapper mais furent vaincus par Miss Hulk (She-Hulk) présente sur les lieux.

8ball1

Libéré plus tard, Jeff ne tarda pas à reprendre sa carrière criminelle, cette fois pour récolter des fonds afin de soigner sa grand-mère malade. Il s'associa à Humbug, au Tourbillon (Whirlwind) et à Freezer Burn pour un cambriolage. Ils volèrent une mafieuse du nom de Celia Ricadonna. Ayant filmé les exploits du quatuor grâce aux caméras de sécurité, Celia engagea des mercenaires qu'elle lança sur leurs traces, plaçant un contrat sur leurs têtes. 8-Ball fut entre-temps arrêté par Misty Knight et Colleen Wing, les Filles du Dragon (Daughters of Dragon), et alors qu'elles le conduisaient en sécurité, le Démolisseur (Wrecker) surgit et le tua.

8ball4
8ball6
8ball5
8ball3

Publié dans Mes Customs

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article